De chair et d’os invente des projets artistiques en fonction de contextes. L’association conçoit des dispositifs qui répondent à une envie, une problématique exprimées par un.e commanditaire ou bien décelées lors d’une étude attentive de l’environnement. Celui-ci peut être géographique (un bâtiment, un quartier, un territoire) ou dessiner un périmètre plus abstrait (paysage politique, monde de l’entreprise…). Elle met ensuite en œuvre un processus qui peut s’avérer être l’oeuvre en elle-même, ou bien aboutir à une forme d’activation, de restitution. Elle rassemble des équipes d’artistes et d’intervenant.e.s aux profils variés qu’elle met en scène pour des actions qui correspondent à leur savoir-faire, dans un léger pas de côté amené par un récit commun. Le processus artistique se double la plupart du temps d’un travail avec les personnes du territoire (éducation artistique, médiation, participation etc).

Mais pas que.

De chair et d’os aime aussi les coups de coeurs, les idées débiles, les contraintes ingérables, les projets trop compliqués, les trucs évidents et simplistes, les coins de table où on discute, les trouvailles dont on n’est pas sûr, les certitudes, les hésitations, les bonnes raisons de ne pas y aller, les tentatives perdues d’avance mais qu’on ne peut pas s’empêcher de faire, les tripes qui disent qu’on y va quand même, le cerveau qui rejoint.

Si vous avez dans votre poche une des choses sus-nommées, avec en mouchoir dessus l’envie de fabriquer avec d’autres, contactez-nous.

Actualité

Liburnia_Programme_03.jpg

Maison Graziana

Un projet de Caroline Melon

Sur une commande du Théâtre du Liburnia - Libourne

Madame Graziana a légué à la ville de Libourne un bien précieux et symbolique : sa maison. Cette maison familiale, située aux portes de la bastide, est le berceau d’une histoire libournaise pleine de respect, de réussite et de patrimoine. Le Théatre le Liburnia va confier à Caroline Melon, un projet au long cours qui a comme point de départ cette demeure, son histoire, ses secrets, ses légendes et le désir de mettre en récit la ville de Libourne.

En savoir +++

MDD_INSTALLATION_NEWS_OK.jpg

Le monde de demain

À VOIR

« Il faudrait dire aux urbanistes (épilogue) » - installation
À partir du 17 janvier - Résidence Mechti, 5 rue Permentade - Bordeaux
Ouverture exceptionnelle - 17 janvier 2018 à 18h
Avec une visite guidée par Caroline Melon

Dernier volet du projet où le récit s'écrit cette fois à travers l'histoire des vagues successives d'invasion végétale dans le bâtiment.

 

À LIRE 
Le monde de demain Archéologie contemporaine

textes : Caroline Melon / regard : Bénédicte Chevallereau / photographies : Corina Airinei / graphisme : Karl Nawrot / relecture : Stéphanie Geel
120 mm × 170 mm, 122 pages (monochrome), ISBN 978-2-7466-9431-6, EAN 9782746694316, 10 Euros

Livre disponible à Comptines, la Machine à Lire, la Mauvaise réputation, Mollat et en vente en ligne sur mollat.fr par ICI

En savoir +++