Reshape

RESHAPE

Le projet RESHAPE piloté par l'ONDA réunit 19 structures* du spectacle vivant en Europe et Méditerranée du Sud. Il entend créer des modèles organisationnels innovants et réfléchir à des solutions concrètes pour répondre aux défis cruciaux liés à la production, à la distribution et à la présentation de pratiques artistiques contemporaines.

Pendant trois ans, Caroline Melon a fait partie de Reshape, ce projet européen réunissant une quarantaine d’artistes indépendant·e·s pour réfléchir aux évolutions du secteur culturel. Après des mois d’échanges, de sessions de travail intenses, de questionnements sur les pratiques de chacun·e, Reshape est devenu un livre regroupant plusieurs prototypes, dont celui, interactif, intitulé Art in social fabric, imaginé par le groupe de travail autour de la valeur de l’art dans le tissu social, auquel Caroline a participé.

Il prend la forme d’une maison à explorer par toutes ses pièces, ses objets, ses fondations et recoins oubliés. Une maison-refuge pour les personnes et artistes qui veulent se (re)poser des questions. On y navigue comme un·e invité·e, de pièces en pièces, ouvrant les portes, soulevant les tableaux, tapis ou cafetières… et les non-dits par la même occasion. Dessous, dessus, autour cet outil interactif, beau et rigolo s'articulent des vraies interrogations sur le monde, depuis le point de vue des artistes. Provocantes, utopistes et concrètes, elles obligent à faire face aux contradictions, aberrations du système culturel aux prises avec un monde économique libéral.

Même s’il est en anglais (seulement), on aimerait bien que vous alliez vous y promener !

 .....................

56938146_267190437423173_2864985813429518336_o

Calendrier de travail
du 1er au 4 avril 2019 - Conférence de lancement au Forum Lublin en Pologne
Projet européen piloté par l'ONDA

18 au 20 septembre 2019 - Workshop 1 Prague, Czech Republic
11 au 15 novembre 2019 - Intensive Cluj, Romania
5 au 7 février 2020 - Workshop 2 Ghent, Belgium
9 au 13 mars 2020 - Intensive Zagreb, Croatia
27 au 29 mai 2020 - Workshop 3 Lisbon, Portugal (Voyage annulé pour cause de COVID mais la présiode de travail a été maintenue à distance)
2021 - RESHAPE - Clôture du projet

.....................

 

"Des rencontres fantastiques, des contextes incroyablement différents, de Bakou à Lisbonne et de Reykjavik à Tripoli. C’est une Europe géographique, solidaire et diverse, beaucoup plus qu’administrative, qui se lit ici. Nous entamons un périple de recherche de deux ans, avec des questions autour de l’art, de la gouvernance, de fabrique sociale, tous ces mots qui peuvent être si forts et si creux à la fois. Nous sommes 40, artistes, inventeur.se.s, programmateur.trice.s, curateur.trice.s, producers, etc. Au cours de ce premier rendez vous en Pologne, nous avons bossé intensément pendant 3 jours, j’ai le cerveau qui fume, j’ai reçu deux chocs de rencontre qui m’ont bouleversée, je suis comme mes collègues pleine de doutes, de convictions, d’envie de débattre et de préciser un vocabulaire commun, emplie de peur de ne pas y arriver, de gratitude d’être là, d’excitation et de fatigue."
Caroline Melon

 .....................

La valeur de l'art dans la fabrique sociale
[Tentative de résumé de ce que recouvre pour moi cet énoncé.]

Ma première réflexion à l'écoute de cet énoncé, c'est une résistance : il faudrait donc donner à l'art, cette chose a priori non-évaluable, une valeur, et donc justifier de sa nécessité, lui par nature inutile et ne devant servir d'autre objectif que le simple fait d'exister, dans toute son imperfection.

En même temps, on sait bien que l'art sert bien souvent à asseoir un pouvoir, celui de "ceux qui savent" et justifient ainsi la domination qu'ils exercent : ce que Bourdieu appelle la "distinction".

Ma pratique s'est toujours située dans les méandres de ces réflexions : à la fois convaincue que l'art pouvait aider à vivre et à relever la tête, mais dans le même temps méfiante des instrumentalisations fabriquant juste de l'entre-soi élitiste.

Je me souviens d'une formation que j'avais conduite sur la médiation culturelle auprès de personnes en réinsertion qui souhaitaient devenir animateur.trice socio-culturel.le.  +++ Lire la suite

..................... 

*Partenaires : ACT Association, Bulgarie / Alt Art, Roumanie / Artemrede, Portugal / Arts and Theatre Institute, République tchèque / Balkan Express, Slovénie / British Council, Royaume-Uni / East European Performing Arts Platform, Pologne / Flanders Arts Institute, Belgique / Goethe Institute, Allemagne / Onassis Foundation, Grèce / Onda – Office national de diffusion artistique, France / Pogon Centre for Independent Culture and Youth, Croatie / Pro Helvetia, Suisse / Danish Arts Foundation, Danemark / Ettijahat, Liban / EUNIC, Belgique / Fonds Podiumkunsten/Performing Arts Fund NL, Pays-Bas / Frame Contemporary Art, Finlande / Mondriaan Fund, Pays-Bas.

VIEPRO-reshape-Banniere